Le projet village – niveau 6e

Les élèves travaillant à leur rythme, l’article sera mis à jour au fur et à mesure de l’achèvement des travaux.

En cours d’Arts Plastiques, les élèves des classes de sixième ont travaillé plusieurs semaines sur le thème du village. Ils ont d’abord modelé individuellement de petites maisons en argile, puis ont formé des groupes pour créer la maquette d’un village regroupant les maisons réalisées au préalable. Après une première phase de croquis préparatoires, ils ont dû relever plusieurs défis : travailler en équipe (apprendre à faire des compromis, proposer et prendre en compte les propositions des autres élèves, faire des choix ensemble, s’organiser pour un travail d’équipe efficace…), faire preuve d’imagination et trouver les moyens techniques, les outils et matériaux adéquats pour mettre en œuvre leur projet, et bien sûr faire face à des obstacles ou échecs les obligeant à trouver des solutions voire à remanier le projet de départ.

Première étape, les maisons en argile :

Les élèves au travail…

Le résultat :

Stanis, Bastien, Flavio, Médéric, Moussa, Sami et Vincent – 6e4

« Sur cette photo on voit : sept maisons, un lac, un cygne, une forêt, un banc et des boîtes aux lettres.
D’abord on a fabriqué nos maisons en argile, ensuite certains les peignaient et d’autres s’occupaient du plateau. On a fait un petit vote pour savoir si l’on faisait un lac avec du sable autour et on l’a ensuite fait. On a ensuite décidé des emplacements des maisons de chacun.
Quelques idées de décorations sont venues et ont été acceptées pour un peu plus de réalisme comme un cygne fait de fil de fer et de petites plumes, des petites boîtes aux lettres faites de fil de fer et de bouchons de compotes de pommes ou encore des arbres en cartons peints. Nous avons choisi ces matériaux car nous trouvions le rendu efficace. »

Médéric, 6e4.

Chaïnesse, Lisa, Salma Dieynaba et Sarah – 6e5

« Notre village s’appelle Girl City. Nous avons choisi ce nom car nous n’étions que des filles et que nous voulions que ce soit féminin. Dans notre village il y a une belle entrée avec des plumes de toutes les couleurs. Il y a aussi un beau chemin de coton blanc, et au milieu un rond-point avec notre pancarte Girl City.
Sur notre rond-point il y a des petites décorations. Ensuite nous avons fait un petit marché, et une église avec un magasin pour chien. Et pour finir nous avons fait d’autres maisons normales. Nous voulions privilégier l’argile plutôt que le carton. Le carton se détruit plus vite alors que l’argile non. Voilà notre village est peut-être petit mais mignon. »

Chaïnesse, 6e5.

 

 

 

 

Publicités

A propos beauplem

Professeure d'arts plastiques au collège Jacques Brel de Cléon (76).
Cet article a été publié dans 6e. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s